Le 20 juin 2018, 

le projet dit de "La Tour des Grottes"

a été enterré

au grand soulagement du quartier.

Au nom de la mixité sociale, de la participation citoyenne au devenir urbain, de la beauté et de la diversité des quartiers, de la qualité de l'habitat et du bien-vivre ensemble, nous nous en félicitons.

La veille, notre pétition largement soutenue demandait l’octroi d’un droit de superficie sur cette parcelle à une coopérative participative et ouverte sur le quartier... Affaire à suivre !

 

Merci à la Tour prends garde!

Merci au quartier.

Merci aux commerçants et associations.

Merci à tous nos soutiens.

 

Bravo et merci à vous toutes et tous.

 

Des interventions durant le conseil municipal des 19-20 juin 2018

 

Mme Maria Vittoria ROMANO (Les Socialistes)

Rapporteuse au Conseil Municipal pour cet objet

 

Madame ROMANO, en tant que rapporteuse pour cet objet, fait un résumé de l'affaire depuis ses débuts.

"Nous avons alors auditionné la Coopérative des Grottes {...} qui nous a demandé de prendre en compte les réalités du quartier, notamment la densité générale aux Grottes {...}. Les auditionnés proposent une coopérative de logement {...} il s'agirait d'un projet approuvé par l'assemblée du quartier, donc un projet véritablement participatif."

M. Alfonso GOMEZ (Les Verts)

 

"On aurait voté un budget participatif sur cet objet, on serait certainement pas dans la situation dans laquelle nous nous trouvons en ce moment. {...}"

"Les enjeux sont bien connus, c'est les besoins de logements pour la classe moyenne, c'est les besoins de mixité {...}"

"Nous recommanderons {...} un projet coopératif qui obtiendrait un droit de superficie et qui pourrait construire vite et bien !"

"un projet concret existe {...} qui est soutenu même par la fédération pour le logement coopératif {...}"

M. Pierre GAUTHIER (Hors parti)

 

"Ce quartier doit être préservé contre l'enlaidissement de Genève {...}"

"Il ne sert aujourd'hui strictement à rien de bourrer un maximum dans un minimum d'espace, cela n'a aucun sens."

"Nous savons que le quartier des Grottes est composé à 75% de personnes à revenus modestes."

"Le bétonnage auquel nous assistons partout ne mène strictement nulle part."

"{...} aujourd'hui nous devons tenir compte {...} de l'impact énergétique des bâtiments, mais aussi de la raréfaction accélérée des ressources {...}"

"Il importe d'ouvrir ce projet {...} notamment à des coopératives afin que le dialogue avec les nombreux acteurs du quartier puisse reprendre et déboucher sur quelque chose de viable."

"Défendre le logement, ce n'est pas faire n'importe quoi, n'importe où et n'importe comment!"

"il faut profiter de la volonté des habitants de s'investir dans l'avenir de leur quartier."

M. Ulrich JOTTERAND (Les Socialistes)

 

"{...} 3'500 personnes du quartier qui signent cette pétition, avec des associations, avec des commerçants, c'est PAS quelques intérêts particuliers {...}"

"{...} cette conception d'une élite politique {...} qui décide quasiment d'une façon aristocratique les devenirs, les destinées de notre ville d'une façon {...} ceci doit être remis en question aussi et notamment {...} par cette démocratie participative qui permet simplement à mieux élaborer l'intérêt {...} des habitants dans leur environnement proche {...} "

M. Morten GISSSELBAEK (Ensemble à Gauche)

 

En parlant du projet de tour : "La même tour {...} aurait suscité des réticences, que ce soit dans la Vieille-Ville, aux Eaux-Vives, aux Pâquis, à la Jonction, à Carouge , n'importe où {...}"

"Il y a encore une année, Ensemble à Gauche, {...} nous aurions aussi pu donner le droit de superficie à la FVGLS {...} MAIS entre-temps, il y a eu une coopérative qui est née, qui a milité, qui a travaillé et la chose est devenue une chose politique {...} une chose de la cité, des citoyens, des citoyennes. La preuve, ils (La Coopérative des Grottes) ont lancé une pétition qui a récolté pas moins de 3'500 signatures {...}"

"Il ne s'agit pas de céder à un groupe plus fort que les autres {...} ni de céder face à un groupe qui menace de faire des recours {...} il s'agit d'être à l'écoute de ce qu'il se fait dans cette ville."

"3'500 personnes ont signé une pétition, dont une grande partie des habitants des Grottes, POUR qu'on construise ! Il y a un élan, une volonté de la population de construire, PAS de bloquer!"

"Il faut repartir avec un projet coopératif  {...}"

M. Jean-Luc VON ARX (PDC)

 

""La CF a été interpellée par la Coopérative des Grottes, et avant même la Coopérative des Grottes par certains habitants, qui essayaient d'attirer son attention sur le fait que cette tour était vraiment vécue comme une verrue [...], que c'était finalement quelque chose qui n'allait pas du tout avec la structure du quartier des Grottes. Argument auquel la Commission des finances a été particulièrement sensible [...] Je pense qu'on est en plein dans une époque où on veut densifier des quartiers - ce qui est bien - mais en même temps on veut aussi tenir compte de zones villa, de gabarits et d'un certain nombre de choses, et c'est peut-être aussi un moment où il faut qu'on se pose les bonnes questions sur quel type de logement, quelle qualité de vie nous voulons. Le PDC est très sensible à ce genre de questionnement. Nous défendrons en règle générale toujours le logement, pour qu'on puisse construire vite et bien; là on perd 20 logements, mais on arriverait à quelque chose qui contenterait un peu mieux les personnes qui vivent dans ce quartier-là et qui semblerait adéquat".

Mme Maria Vittoria ROMANO (Les Socialistes)

 

"Le Parti Socialiste est pour une densification intelligente, et ça veut dire aussi qu'on prend en compte les éléments architecturaux, urbanistiques, mais aussi sociologiques {...}."

"La mobilisation des habitants et commerçants a marché, et c'est bien. {...} Ca veut pas dire qu'ils sont égoïstes, mais ils sont concernés par ce qu'il va se passer dans leur habitat"

"Si dans d'autres quartiers on réagissait un peu plus, ça serait un bien !"

Coopérative des Grottes, 2017

cogrottes@gmail.com

  • Facebook - Grey Circle