21 juin 2018 : article de la "Tribune de Genève"

21 juin 2018 : article du "Courrier"

20 juin 2018 : article de la "Tribune de Genève"

18 juin 2018 : sujet sur "Léman Bleu"

18 juin 2018 - 18h24

UN PROJET ALTERNATIF À LA TOUR DES GROTTES,

Alors que le futur du projet de construction de tour aux Grottes se décide demain au Conseil municipal de la ville de Genève, un groupe d’habitants propose un projet alternatif : une coopérative participative dotée de logements de qualité qui favorisent la mixité sociale.

Construire une tour de 10 étages au milieu des Grottes. Ce projet ambitieux est combattu depuis 2010 par les habitants du quartier qui le jugent démesuré. Face à la fureur des habitants, son gabarit a été ramené à 8 niveaux, puis 5, selon les dernières promesses du Conseiller administratif Rémy Pagani.

Un compromis insatisfaisant pour certains habitants du quartier qui ont déposé au municipal une pétition munie de 3500 signatures. Ils proposent un projet alternatif dirigé par une coopérative. Objectif: Viser une plus grande participation des habitants à la construction du quartier mais aussi une meilleure mixité et des logements de qualité.

Pour le parti socialiste, l’actuel projet de la ville ne doit pas être enterré. "Trop de temps et d'argent ont été investit", explique la socialiste Maria Vittoria Romano.  

Habitant du quartier et Conseiller municipal, Morten Gisselbaek dit non au projet de la ville. Il soutient la pétition avec certaines réserves.

Pour le MCG, cette pétition manque de sérieux. "Cette démarche vise le statut quo dans le but que rien ne se fasse", déplore Daniel Sormanni. 

En cas de refus du projet de la ville demain, un nouvel appel à projet sera être lancé et le processus repartira de zéro ou presque. Un million de francs a déjà été dépensé depuis 2010. 

Denis Palma 

17 juin 2018 : article du "Courrier"

GENÈVE

La tour des Grottes «dans le brouillard»

Une proposition du Conseil administratif vise à confier le projet de construction à une fondation de la Ville. La majorité des conseillers municipaux ne sont pas convaincus.

DIMANCHE 17 JUIN 2018 CHLOÉ VEUTHEY

Le projet de la tour des Grottes revient à l’ordre du jour du Conseil municipal. Le délibératif pourrait se prononcer ce mardi sur l’octroi d’un droit de superficie à la Fondation de la Ville de Genève pour le logement social (FVGLS), pour la parcelle située à l’angle de la rue des Grottes et de la rue Louis-Favre. Les chances sont toutefois très minces. En commission, la proposition a été rejetée par 8 voix (EàG, Verts, PDC, PLR), contre 3 (MCG, UDC) et 4 abstentions (PS). «La situation est difficile, car si nous sommes favorables à la construction de logements sociaux, nous ne sommes pas persuadés qu’il s’agisse d’un bon projet pour les Grottes», explique la conseillère municipale socialiste Maria Vittoria Romano.

«Le projet est dans le brouillard, concède le conseiller administratif en charge des constructions et de l’aménagement, Rémy Pagani. En cas de refus du Conseil municipal, c’est en quelque sorte un retour à la case départ.» Justement, que se passerait-il alors? «Un nouvel appel à projet devrait être lancé, et il faudrait accepter les pertes sèches en argent et en énergie.» Près d’un million de francs ont été dépensés par la Ville jusqu’ici pour l’élaboration d’un projet de construction.

 

Une pétition pour une coopérative

Un groupe d’habitants des Grottes, alliés à l’association de quartier Pré-en-Bulle – qui a notamment organisé les Jours de fêtes aux Grottes –, déposera mardi une pétition invitant les élus à refuser le projet de tour pour lui préférer une alternative: la construction d’un immeuble par une coopérative d’habitations. «Plus que des logements, nous voudrions proposer un projet qui profite à la vie de quartier», indique Adrien Fleury, membre de la Coopérative des Grottes.

Plus de 3500 signatures ont déjà été récoltées, dont 1000 en deux jours. Les idées défendues par l’initiative sont notamment une plus grande participation des habitants à la construction du quartier, une meilleure mixité sociale, et une politique du logement davantage «qualitative». Les pétitionnaires soulignent par ailleurs l’importance d’un «consensus enthousiasmant plutôt qu’un compromis insatisfaisant».

 

Une levée de boucliers

Pour rappel, le dossier de la tour des Grottes a été ouvert en 2010, avec une mise au concours débouchant sur «un projet qui avait tout pour cristalliser les oppositions», relève Morten Gisselbaek, conseiller municipal d’Ensemble à gauche et habitant du quartier. Parmi une soixantaine de projets en lice, le jury choisissait une tour de dix étages, provoquant une levée de boucliers chez les habitants. Ces derniers la jugeaient contraire à l’esprit du quartier. Des négociations ont ramené le projet à huit étages, ce qui est toujours jugé trop élevé. De nombreux échanges entre la population, les architectes et Rémy Pagani, ont mené à un compromis de cinq étages. Si le magistrat s’est engagé à défendre cette option, ainsi que le processus participatif, devant le Conseil municipal, c’est bien le projet de tour à huit étages qui a cours actuellement. 

15 juin 2018 : article de Bluewin.ch

Vive opposition contre un projet d'immeuble de 8 étages aux Grottes

 

15.6.2018 - 16:03, ATS

La construction d'un immeuble de huit étages dans le quartier des Grottes à Genève suscite une forte opposition. Une pétition munie de plus 3500 signatures a été déposée vendredi pour demander aux élus municipaux de renoncer à ce projet.

Ce sujet est à l'ordre du jour du Conseil municipal de la Ville de Genève qui se réunit mardi. Le conseil administratif propose d'octroyer un droit de superficie et la vente d'un projet de construction de l'immeuble décrié à la Fondation de la Ville de Genève pour le logement social.

Ce futur immeuble de quarante appartements devrait s'ériger à l'angle de la rue des Grottes et de la rue Louis-Favre. Le gabarit, bien que revu à la baisse depuis le projet initial, rebute toujours les habitants du quartier.

Fédérés au sein d'associations, ils proposent une alternative sous la forme d'une coopérative mixte et participative. Selon eux, cette solution est réaliste en termes de délai "si la volonté politique est au rendez-vous" et en termes de coûts. Il faut loger les gens, mais pas au détriment de la morphologie du quartier, relève la Coopérative des Grottes dans un courrier adressé au Conseil municipal.

Le projet d'aménagement de cette parcelle remonte à 2010. La Ville de Genève avait lancé un concours d'architecture. Le projet du lauréat proposait un immeuble de dix étages sur rez, rapidement surnommé la "Tour des Grottes". L'opposition des habitants du quartier a été immédiate.

Coopérative des Grottes, 2017

cogrottes@gmail.com

  • Facebook - Grey Circle